Dessert de Noël : bûche Chocolat-Clémentine

Bûche de Noël Clémentines-Chocolat au lait

Facebooktwitterpinterest

Initialement, je voulais faire une bûche Orange & Chocolat noir… Comme vous le voyez, la recette a bien évolué ! Je trouve le goût de la clémentine beaucoup plus subtile et douce, je la préfère largement à l’orange. Et forcément se posait la question du chocolat pour accorder avec la clémentine : noir ou au lait ? J’avais testé il y a déjà plusieurs mois des tartelettes chocolat-clémentines, avec du chocolat au lait et j’avais adoré le mariage. Je l’ai donc répété dans cette bûche. Je craignais un résultat trop sucré, et finalement l’équilibrage est très bien ! Cette bûche est même légère car je l’ai bien chargée en crémeux clémentine, et je ne regrette pas : c’est une vraie bûche fraicheur que vous apprécierez déguster à la fin d’un repas un peu trop lourd.
J’ai réalisé cette bûche dans une gouttière de 30x 8,5 cm.

Dessert de Noël : bûche Chocolat-Clémentine
Dessert de Noël : bûche Chocolat-Clémentine

Ingrédients pour une bûche Clémentines-Chocolat 8 parts

Pour le crémeux à la clémentine :

  • 260 g de jus de clémentines (environ 8-9 clémentines)
  • Le zeste d’1 clémentine
  • 70 g de sucre
  • 15 g de maïzena
  • 80 g de beurre

Pour le biscuit pain de Gênes :

  • 80 g de pâte d’amandes
  • 75g d’œufs (soit environ 1 œuf et demi)
  • 25 g de beurre
  • 15 g de farine
  • 2 g de levure chimique
  • Les zestes d’une clémentine

Pour le praliné feuilleté :

Pour la mousse au chocolat au lait :

  • 1 feuille de gélatine
  • 160 g de chocolat au lait
  • 100 ml de lait
  • 200 ml de crème fleurette 30% MG min.

Pour le glaçage miroir :

  • 7 g de gélatine (soit 3 feuilles et demi)
  • 5 cl d’eau
  • 100 g de sucre semoule
  • 100 g de glucose
  • 65 g de lait concentré
  • 100 g de chocolat blanc
  • Colorant orange (ou rouge + jaune)

Pour les clémentines séchées :

  • 100 g d’eau
  • 100 g de sucre semoule
  • 2 clémentines

Pour finaliser la décoration :

  • Perles comestibles argentées
  • Copeaux de chocolat au lait
Découpe de la bûche Chocolat au lait - Clémentine
Découpe de la bûche Chocolat au lait – Clémentine

Recette de la bûche de Noël Clémentine – Chocolat

Je réalise généralement mes bûches de Noël et entremets sur plusieurs jours, en congelant les différents éléments. Cela permet de gagner beaucoup de temps le jour J !

Préparez d’abord le crémeux à la clémentine.
Dans une casserole, faites chauffer sur feu moyen 260g de jus de clémentines. Dans un bol, mélangez 70g de sucre avec les zestes d’une clémentine, afin que le sucre s’aromatise bien. Ajoutez-y 15g de maïzena. Quand le jus de clémentines est bien chaud, versez-y le mélange sucre-maïzena-zestes. Mélangez bien à l’aide d’un fouet. Toujours sur feu doux-moyen, faites porter à ébullition, tout en remuant au fouet. Quand le mélange a bouilli pendant une minute, retirez du feu, et laissez refroidir à 40°C. Quand cette température est atteinte, ajoutez 80g de beurre coupé en petits morceaux. Mélangez puis finalisez l’émulsion en mixant. Versez le crémeux dans votre insert et laissez prendre au minimum 2 heures au congélateur.
A savoir : la congélation permet de réaliser l’insert plusieurs jours à l’avance.

Réalisez ensuite le biscuit pain de Gênes.
Faites ramollir 80g de pâte d’amandes 15 secondes au micro-ondes si celle-ci est trop dure. Dans un bol, mélangez 75g d’œuf. Mettez la pâte d’amandes ramollie dans le bol du robot avec un tiers de l’œuf. Battez 2 minutes avec la feuille, ajoutez le deuxième tiers de l’œuf et battez encore 2 minutes. Ajoutez le dernier tiers d’œuf et de même battez 2 minutes. Remplacez la feuille par le fouet et battez l’appareil pendant 10 minutes. En parallèle, faites fondre 25 g de beurre à 45°C. Ajoutez un peu de l’appareil précédent au beurre fondu et mélangez bien, puis ajoutez tout le beurre à l’appareil. Tamisez ensemble 2 g de levure et 15 g de farine et incorporez progressivement en mélangeant délicatement à l’aide d’une maryse. Pour finir, ajoutez les zestes d’une clémentine. Versez votre appareil sur une place à pâtisserie et enfournez environ 10-12 mn à 175°C en chaleur tournante. Surveillez la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau : celle-ci doit ressortir sèche de votre pâte. Laissez refroidir à température ambiante.
A savoir : pour gagner du temps, réalisez le pain de Gênes en avance, vous pouvez le congeler indépendamment de votre bûche. En ce cas, découpez-le à la forme souhaitée si nécessaire et emballez-le bien. Vous le rajouterez congelé au montage. Vous pouvez aussi le préparer juste la veille du montage, en ce cas, conservez-le au réfrigérateur, là aussi bien emballé.

Préparez le praliné feuilleté.
Faites fondre au bain-marie 60 g de chocolat blanc avec 80 g de praliné. En parallèle, écrasez 60 g de crêpes dentelles. Quand le mélange chocolat blanc-praliné est bien fondu, ajoutez les crêpes dentelles. Mélangez bien puis étalez dans du papier sulfurisé. Recouvrez d’une seconde feuille de papier sulfurisé puis formez un rectangle légèrement plus petit que votre moule. Laissez prendre au congélateur.
A savoir : vous pouvez préparer ce croustillant 2-3 jours à l’avance en le congelant.

Le jour du montage de la bûche pour congélation, réalisez la mousse au chocolat au lait.
Trempez 1 feuille de gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir. Faites fondre au bain-marie 160g de chocolat au lait et réservez. Dans une casserole faites chauffer 100 ml de lait. Lorsqu’il commence à bouillir, retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée. Mélangez bien pour dissoudre la gélatine. Ajoutez ensuite en 3 fois le lait au chocolat, en mélangeant bien à chaque fois pour avoir un résultat homogène. Réservez. Montez 200 ml de crème en chantilly pas trop prise (un peu liquide). Incorporez le chocolat au lait à la chantilly.

Bûche de Noël fruitée : clémentines et chocolat au lait
Bûche de Noël fruitée : clémentines et chocolat au lait

Passez au montage de la bûche pour congélation.
Dans votre gouttière, recouverte de papier guitare (ou de papier sulfurisé si vous n’en avez pas), versez la moitié de la mousse au chocolat. Déposez ensuite l’insert à la clémentine congelé (pour ma part, j’avais fait 2 inserts, car mes contenants étaient trop petits pour tout y mettre). Recouvrez de mousse au chocolat. Réservez-en un peu. Déposez ensuite le praliné feuilleté, et pour finir le biscuit pain de Gênes. Recouvrez les côtés avec la mousse au chocolat restante. Laissez prendre au congélateur au moins 3 heures.
A savoir : comme la bûche doit être congelée, le montage peut avoir lieu plusieurs jours avant la dégustation.

Pendant ce temps, préparez les clémentines séchées.
Versez 100g de sucre et 100g d’eau dans une casserole et faites chauffer une minute. Ajoutez les 2 clémentines que vous aurez coupé en très fines tranches (tout en conservant la peau), et faites-les cuire une dizaine de minutes dans le sirop. Retirez du sirop, disposez-les dans un plat allant au four (ne les empilez pas) et enfournez-les pendant 35 minutes dans un four à 120°C. Laissez refroidir sur une grille à la sortie du four.
A savoir : les clémentines séchées peuvent être réalisées plusieurs jours à l’avance. Conservez-les dans une boîte hermétiquement fermée.

Réalisez également le glaçage miroir.
Dans une casserole versez 50ml d’eau, 100 g de glucose et 100 g de sucre. Chauffez jusqu’à obtenir un sirop bien lisse (on ne doit plus avoir de grains de sucre).
Pendant ce temps, trempez 7 g (soit 3 feuilles 1/2 ) de gélatine dans un bol d’eau bien froide.
Lorsque vous obtenez votre sirop, ajoutez 65 g de lait concentré non sucré, puis la gélatine essorée. Le mélange doit être ensuite à 85°C pour verser sur le chocolat blanc de couverture (faites le réchauffer un peu si nécessaire). Mélangez bien, quitte à lisser à l’aide d’un pied mixeur, mais attention, faites-le délicatement afin de ne pas faire de bulles d’air.
A savoir : réalisez ce glaçage jusqu’à 4 semaines à l’avance en le conservant au réfrigérateur dans un pot à couvercle, ou même encore plus longtemps si vous voulez le congeler. Je préfère d’ailleurs moi-même le réaliser à l’avance, cela permet en plus aux bulles d’air de remonter à la surface. Au moment de le réutiliser, raclez la surface pour enlever les bulles d’air, et faites-le fondre au bain-marie jusqu’à un résultat lisse. Je le réalise sans colorant et et je l’ajoute au moment du réchauffage, surtout ici puisque je veux 2 teintes d’orange. Le glaçage doit ensuite être utilisé à 30-32°C sur un entremets congelé.

Au moins 6 heures avant la dégustation de votre dessert, passez à la finalisation de la bûche.
Réchauffez le glaçage à 32°C au bain-marie. Colorez légèrement en orange. Prélevez un peu de glaçage de côté qui vous servira à faire les « traits » comme vous pouvez voir sur les photos. Corsez la couleur du glaçage restant.
Démoulez la bûche et déposez-la sur une grille (ou en suspension sur des verres si vous préférez). Versez le glaçage orange foncé sur la bûche encore glacé. Réchauffez ensuite si nécessaire le glaçage orange clair pour qu’il soit à 30-32°C. Puis à l’aide d’une cuillère, faites tomber des traits de glaçage. Disposez ensuite les rondelles de clémentines séchées sur le dessus de la bûche. Parsemez de quelques copeaux de chocolat au lait. Disposez sur le pourtour de petites perles argentées. Laissez décongeler au minimum 6 heures au réfrigérateur avant la dégustation.

Recette de Noël : bûche crémeux clémentine et mousse au chocolat au lait
Recette de Noël : bûche crémeux clémentine et mousse au chocolat au lait

Quelques idées…

Pour réaliser cette bûche en version Chocolat noir – Orange, remplacez le jus de clémentines par le jus de clémentine dans le crémeux, et les zestes de clémentine par des zestes d’orange dans le crémeux et le pain de Gênes. Pour la mousse au chocolat noir, suivez la même procédure que la mousse au chocolat au lait, en remplaçant juste les 160 g de chocolat au lait par 140 g de chocolat noir.

Vous aimerez aussi...

Facebooktwitterpinterest

4 réflexions sur « Bûche de Noël Clémentines-Chocolat au lait »

  1. Bonjour
    Grande fane de votre blog j’avais envie de faire cette bûche mais en entremet pour un anniversaire. Pouvez vous me dire si c’est possible et quel moule choisir pour les meme proportions. Merci.

    1. Bonjour Audrey,
      Merci pour votre commentaire ça fait plaisir de recevoir un message d’une fan
      Oui vous pouvez très bien réalisé cette bûche en entremets (au final c’est juste la forme qui change !). La gouttière que j’ai réalisée a une contenance d’environ 1,5l. Souvent sur les moules la contenance est indiquée ou alors si vous connaissez les dimensions du moule, renseignez-les dans Google vous trouverez peut être une correspondance. Si votre moule est un peu plus grand, augmentez les quantités de mousse et de biscuit
      N’hésitez pas à me donner votre retour sur le gâteau ! J’espère que vous l’apprecierez tout autant que moi, car c’était un de mes desserts préférés de la fin d’annee !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-spam Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.