Recette à base de fleur : gelée de coquelicots
A tartiner,  Gâteaux, Tartes et Cie

Gelée de Coquelicot

Pour ceux qui me suivent sur Instagram , vous avez pu voir il y a quelques jours ma récolte de pétales de coquelicots. Autant vous dire que je n’ai pas fait ça pour passer le temps mais plutôt pâtisser !
Faire une recette avec des pétales de coquelicot, c’est possible ? Mais bien sûr ! Le coquelicot peut très bien s’utiliser en pâtisserie. La preuve ici avec cette recette de gelée de coquelicot. On peut aussi le décliner en sirop de coquelicot.

J’en profite pour faire un petit aparté : pourquoi une gelée de coquelicot et non pas une confiture de coquelicot ? On parle de gelée quand on utilise des fruits filtrés ou une infusion (ce qui est le cas ici, puisque j’utilise une infusion de fleurs de coquelicots). La confiture est réalisée quant à elle avec des morceaux de fruits. Voilà pourquoi on parle bien de gelée de coquelicots, et que je ne vous propose pas une recette de confiture de coquelicot.

Pour ceux qui vont réaliser cette recette de gelée de coquelicots : accrochez-vous, la récolte est longue ! En une heure, j’ai ramassé seulement 100 g de pétales, puis sans compter le temps passé à les « nettoyer » (enlever les petites bêtes et compagnie). Heureusement qu’on en fait une infusion ! Avec mes 100 g de récolte, j’ai pu faire environ 3-4 pots de gelée de coquelicots, ainsi que 50 cl de sirop de coquelicots.
La recette est tirée du blog Ligne Papilles.

Recette à base de fleur : gelée de coquelicots
Recette à base de fleur : gelée de coquelicots

Ingrédients pour 3-4 pots de gelée de coquelicot

  • 50 g de pétales de coquelicots
  • 1 litre d’eau
  • Le jus d’un demi citron
  • 800 g de sucre classique ou spécial confiture
  • 1 sachet de Vitpris (si sucre classique)

Cueillette des coquelicots

Avant même de réaliser la recette de la gelée de coquelicot, voici un petit paragraphe spécial cueillette des coquelicots car il y a quand même quelques petites choses à savoir !

Tout d’abord je vous conseille de partir en cueillette le matin, à midi ou en début d’après-midi. J’ai remarqué qu’en fin de journée, on voit beaucoup moins de coquelicots. Je n’ai pas trouvé confirmation, mais je soupçonne les coquelicots de se refermer en cas de grosses chaleurs ou de soleil.
Choisissez un champ de récolte loin des routes et de la pollution, car il ne faut pas laver les pétales avant l’infusion.

Ne ramassez que les pétales, cela vous fera gagner du temps. Chaque fleur est composée de 4 pétales. Ramassez les pétales bien rouges et frais (non froissés). Ramassez-les délicatement, pour ne pas faire tomber le reste par terre (ils peuvent se détacher très très facilement). Certains pétales peuvent avoir une partie noire à leur base, cela n’est pas gênant.
Une fois les pétales récoltés, aérez-les afin de vous débarrasser d’éventuelles bêtes et saletés. Ne les lavez pas ! Pour ma part j’ai vérifié un à un les pétales, car j’avais pas mal de petites bêtes ! Autant vous dire que cela prend du temps mais c’est un mal pour un bien !

Cueillette des coquelicots
Cueillette des coquelicots

Recette de la gelée de coquelicots

Commencez par faire bouillir l’eau et le jus de citron. Le jus de citron va permettre de conserver la couleur rouge du coquelicot, sinon elle risquerait de virer vers le bleu. Une fois à ébullition, ajoutez les pétales de coquelicots. Retirez du feu, couvrez et laissez infuser au minimum une heure. Enfoncez bien les pétales dans l’eau pour qu’elles infusent toutes. Pour ma part, j’ai fait infuser 4-5heures, et vous pouvez même laisser infuser toute une nuit. Filtrez au tamis, en essorant bien les pétales.

Stérilisez les pots dans lesquels vous verserez la confiture ainsi que les couvercles : déposez-les dans l’eau bouillante pendant environ 2 minutes (maintenez bien l’eau à ébullition), puis laissez-les sécher sur un torchon propre.

Faites bouillir l’eau infusée au coquelicot. Ajoutez le Vitpris mélangé à 2 cuillères à soupe de sucre, et laissez bouillir une minute tout en remuant. Ajoutez ensuite le reste du sucre, portez à ébullition tout en remuant de temps en temps. Pour vérifier si la gelée prend, réalisez le test de la goutte sur l’assiette : versez une goutte de gelée sur une assiette mise au réfrigérateur :  elle doit couler lentement, et la traînée qu’elle laisse sur l’assiette doit être « prise » et non pas liquide.

Versez alors progressivement la gelée de coquelicot dans les pots (tour à tour, une petite louche dans chaque pot, afin que ceux-ci n’éclatent pas sous la chaleur). Remplissez bien les pots, refermez avec les couvercles, et retournez les pots pendant 10-15 minutes minimum. Cela vous permettra de conserver pendant plusieurs mois votre gelée de coquelicot et d’en profiter ainsi pendant les mois d’hiver.

Recette à base de fleur : gelée de coquelicots
Recette à base de fleur : gelée de coquelicots

Astuces pour une recette réussie

Suite à un échange sur Instagram sur cette recette, il parait qu’on peut infuser les pétales de coquelicots dans du jus de pomme. Cela doit apporter une petite saveur agréable supplémentaire à la recette ! Après quelques recherches, un jus de pommes classique ne devrait pas apporter suffisamment de pectine pour remplacer le Vitpris, ou alors il faudrait faire vous-même le jus de pomme avec des pommes immatures, car elles sont très acides.

La gelée de coquelicots maison se déguste telle quelle, mais vous pouvez aussi l’utiliser en pâtisserie : je l’ai fait avec une tarte Nectarine-Coquelicot-Amande et c’était délicieux ! Le coquelicot se marie aussi très bien avec le chocolat blanc et les framboises.

Vous aimerez aussi...

Facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-spam