Réussir sa chantilly maison : les astuces. Photo par Paul Downey

Réussir sa crème chantilly, les astuces

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

La chantilly maison, il n’y a pas à dire, c’est tellement meilleur que celle en bombe ! Mais elle s’avère parfois difficile à faire ! Alors si vous vous voulez en déguster avec une bonne coupe glacée, voici quelques astuces pour réussir à coup sûr votre chantilly maison!

Les règles de base pour une belle chantilly maison bien montée

La chantilly, ça ne se fait pas à la va-vite. Il y a quelques règles à connaître pour la réussir à chaque coup, en commençant par le choix du produit.

  1. Une crème non allégée tu prendras, car c’est le gras contenu dans la crème qui permet de la faire monter. Ma préférence va à la marque Elle et Vire – Crème entière de Normandie. Mais une autre crème avec au minimum 30% de matières grasses fera l’affaire.
  2. Tout au frigo tu mettras : la crème bien évidemment, mais aussi le saladier (en inox de préférence car il restera froid plus longtemps qu’un saladier en verre ou en plastique), les fouets du batteur électrique et même votre sucre. Le froid est l’élément indispensable pour réussi la crème chantilly. Alors n’hésitez pas à mettre vos ustensiles carrément au congélateur quelques instants, et même la crème en cas de grosse chaleur, mais pas plus de 20 minutes, il ne faudrait pas qu’elle congèle !

Et pour la suite ?

Si vous avez respecté ces 2 règles de base, la suite n’est pas très compliquée. Evitez juste de faire de trop grandes quantités, au risque que la crème chauffe car elle sera longue à monter. Par exemple, 30 cl est une quantité raisonnable.
Commencez par fouetter à vitesse lente, sinon ça risque de redécorer votre cuisine, et augmentez progressivement la vitesse.
La crème chantilly est prête quand elle tient sur les fouets. Vous pouvez aussi, comme pour les blancs en neige, retourner votre saladier, la chantilly ne doit pas monter.
Ajoutez le sucre au dernier moment. Préférez du sucre glace, il fondra plus facilement et fera satiner votre crème chantilly. Cela étant dit, je me contente en général de sucre cristal et il s’est toujours très bien dissous dans la crème !

Ce qu’il faut quand même savoir sur la crème chantilly

Le beurre, ce n’est ni plus ni moins de la crème fouettée. Alors vous me direz, oui mais il faut battre sa crème un sacré moment pour en arriver là, ça ne risque pas de m’arriver. Figurez-vous que c’est quand même arriver à ma sœur, pour une très simple raison : elle a monté une première quantité de crème fouettée, et lorsque celle-ci était presque prête, elle s’est rendue compte qu’elle n’en avait pas fait assez. Elle a donc rajouté d’autre crème dans la chantilly presque prête. Du coup, à force de battre, on a fini par avoir du beurre ! Ne faites donc pas cette erreur : si vous vous rendez compte que vous n’avez pas assez monté de crème, refaites-en dans un autre saladier.

Vous pouvez faire une chantilly plus ou moins mousseuse selon votre besoin : pour déguster avec une coupe glacée, faites une chantilly mousseuse, qui sera plus aérienne et beaucoup plus légère.
En revanche, si c’est pour décorer un gâteau, ou en garniture, faites une chantilly bien ferme. Il existe également du Chantifix, qui permet de maintenir la chantilly ferme plus longtemps. Personnellement, je n’ai jamais utilisé ce produit.

Une dernière chose à savoir sur la chantilly : celle-ci se conserve très bien, surtout si elle est montée fermement. Certains disent jusqu’à 4 jours. Je n’irais pas jusqu’à la conserver si longtemps, mais vous pouvez facilement la conserver au frigo 12 heures, recouverte d’un film plastique.

Maintenant, vous savez tout sur la chantilly maison !

Astuce de pâtisserie utile pour…

Source image : Paul Downey, sur Flickr

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Une réflexion au sujet de « Réussir sa crème chantilly, les astuces »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-spam Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.