Dessert de Pâques : oeuf sucré en trompe-l'oeil

Œufs de Pâques en trompe-l’œil

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Pâques approche et il fallait bien que vous propose une recette de circonstance ! Comme je n’avais pas beaucoup de temps, j’ai opté pour une recette assez simple et qui, si elle est bien réalisée, en jette : un trompe-l’œil en forme d’œuf… Pour la coque en chocolat on s’aide d’un ballon de baudruche (et c’est bien la partie la plus dure de la recette !), pour remplacer le blanc de l’œuf, on réalise une mousse au chocolat blanc et pour le jaune un coulis mangue-abricot.

Dessert de Pâques : oeuf sucré en trompe-l'oeil
Dessert de Pâques : oeuf sucré en trompe-l’oeil

Ingrédients pour 6 œufs de Pâques en trompe-l’œil

Pour les coques en chocolat :

  • 6 ballons de baudruche
  • 180 g de chocolat noir

Pour le blanc de l’œuf :

  • 100 g de chocolat blanc
  • 2 œufs
  • 20 cl de crème liquide à 35% MG
  • 1 cuillère à café de sucre vanillé

Pour le jaune d’œuf :

  • 150 g de coulis mangue-abricot
  • 1 feuille de gélatine
Recette de Pâques : oeuf en coque de chocolat noir, mousse chocolat blanc et coulis mangue-abricot
Recette de Pâques : oeuf en coque de chocolat noir, mousse chocolat blanc et coulis mangue-abricot

Réalisation des œufs de Pâques en trompe-l’œil

Préparez d’abord le jaune d’œuf : trempez la gélatine dans de l’eau bien froide pendant 5 minutes minimum. Chauffez le coulis jusqu’à légère ébullition puis essorez la gélatine et ajoutez au coulis. Mélangez bien, puis versez le coulis dans des moules demi-sphères : dans l’idéal, utilisez des moules à cake pops. Laissez prendre au congélateur.
Réalisez ensuite les coques en chocolat : faites fondre au bain-marie le chocolat noir tout en le tempérant : le monter à 50-55°C puis le redescendre à 28-29°C et pour finir remontez-le à 31-32°C.
Pendant ce temps, gonflez légèrement 6 ballons de baudruche, que vous aurez précédemment lavés. Recouvrez généreusement de chocolat les ballons sur les 3/4 des ballons environ et laissez durcir. Lorsque la première couche a bien durci, tempérez de nouveau le chocolat restant et passez une deuxième couche de chocolat sur les ballons. Laissez bien durcir. Lorsque le chocolat est bien dur, percez délicatement les ballons. Attention, ne les faites pas exploser d’un coup mais allez-y délicatement pour ne casser les coques au chocolat. Je vous conseille d’utiliser des gants pour manipuler les coques : ne faites pas comme moi qui ai laissé des traces de doigts partout sur mes coques !

Oeuf de Pâques en trompe-l'oeil : préparation des coques en chocolat noir
Oeuf de Pâques en trompe-l’oeil : préparation des coques en chocolat noir

Préparez ensuite la mousse au chocolat blanc : séparez le blanc des jaunes. Faites fondre au bain-marie le chocolat blanc, puis hors du bain-marie ajoutez les jaunes sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Montez la crème liquide bien froide en chantilly, en rajoutant le sucre vanillé. Pour bien réussir votre chantilly, suivez mes conseils. En parallèle, montez les blancs en neige. Incorporez progressivement la chantilly au chocolat fondu, puis en dernier les blancs d’œufs. Versez dans les coques en chocolat.
Pour finir, démoulez les demi-sphères de coulis et déposez-en une par œuf.
Laissez la mousse prendre pendant 6 heures minimum avant de servir.

Pâtisserie de Pâques : oeuf sucré en trompe-l'oeil
Pâtisserie de Pâques : oeuf sucré en trompe-l’oeil

Quelques idées…

Si vous voulez gagner du temps, vous pouvez utiliser des œufs en chocolat du commerce déjà tout fait, ou présenter la mousse en petite verrine, avec le jaune au centre pour avoir l’imitation d’un œuf au plat.
Le coulis mangue-abricots peut être remplacé par un jus de fruits de la passion gélatiné ou de l’orange, de la clémentine, de la mandarine.
Pour faire beaucoup plus simple encore, remplacez la mousse au chocolat blanc par un fromage blanc sucré.

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-spam Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.