Chandeleur : aumônière de crêpes Suzette

Aumônières de crêpes façon Suzette

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

A peine la période des galettes des rois finie que l’on attaque déjà avec la Chandeleur. Et une fois la Chandeleur finie, ce sera au tour de la St Valentin, puis de Mardi Gras… Bref, le début d’année est toujours très chargé culinairement parlé, mais ce n’est pas pour me déranger !
Pour en revenir à nos oignons, je suis donc déjà en train de penser à la Chandeleur ! J’avais envie d’une touche de fraîcheur, alors j’ai très rapidement pensé à l’orange et donc aux crêpes Suzette. J’ai cependant dérivé de la recette de la crêpe Suzette traditionnelle, qui consiste en fait à faire un beurre d’orange. J’ai mis d’avantage de jus d’orange que j’ai fait réduire dans une poêle jusqu’à obtenir un caramel d’orange. J’y ai fait revenir des suprêmes d’orange, qui se sont défaits à la cuisson donc j’ai davantage obtenu une compotée d’oranges, que j’ai mis au centre de mes crêpes et que j’ai refermé façon aumônière. Puis j’ai nappé la crêpe de caramel à l’orange. Ma foi, le tout était plutôt réussi, cela change un peu des crêpes traditionnelles pour la Chandeleur !

Chandeleur : aumônière de crêpes Suzette
Chandeleur : aumônière de crêpes Suzette

Ingrédients pour 4 aumônières de crêpes façon Suzette

Pour la pâte à crêpes (environ 8 crêpes):

  • 250 g de farine
  • 3 œufs
  • 50 cl de lait
  • 30 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de Cointreau (ou Grand Marnier ou Curaçao)
  • 1 cuillère à soupe d’huile neutre

Pour le caramel à l’orange :

  • 120 g de beurre pommade
  • 120 g de sucre
  • 6 oranges
  • 4 cuillères à soupe de Cointreau (ou Grand Marnier ou Curaçao)

Réalisation des aumônières de crêpes façon Suzette

Réalisez d’abord la pâte à crêpes qui doit reposer 1 heure : pour ma part j’ai versé tous mes ingrédients dans mon blender afin d’obtenir une préparation bien lisse et sans grumeaux. Si vous n’êtes pas équipé d’un blender ou d’un robot multifonctions, alors ce sera old school : versez la farine tamisée dans un saladier, faites un puits au milieu et cassez-y un par un les œufs, en les incorporant progressivement, puis le sucre, le lait et l’alcool. En dernier, ajoutez l’huile et laissez reposer une heure.
Juste avant de faire chauffer votre poêle à crêpes, préparez le caramel à l’orange : mélangez le beurre pommade avec le sucre et l’alcool. Ajoutez les zestes et le  jus de 2 oranges et versez dans la casserole. Faites chauffer jusqu’à ébullition, puis laissez réduire à feu moyen. Cela prend un peu de temps. Prenez les 4 oranges restantes, et prélevez les suprêmes (c’est-à-dire pelez à vif les oranges puis prélevez les segments d’orange avec un couteau sans leur membrane). Déposez-les dans le caramel d’orange et faites revenir quelques minutes. Retirez : vous obtenez une compotée d’oranges.
Laissez votre caramel sur feu très doux et préparez vos crêpes : dans une poêle à crêpes bien chaude et légèrement huilée à l’aide d’un sopalin, versez une louche de pâte. Laissez bien prendre d’un côté, puis lorsque les bords se décollent tous seuls, retournez. Etalez un peu de caramel à l’orange sur la crêpe et au centre, mettez un peu de compotée d’orange. Puis refermez la crêpe et nouez soit avec des pics en bois, soit avec un zeste d’orange comme je l’ai fait sur la première aumônière sur les photos. Déposez sur une assiette et nappez de caramel à l’orange. Réalisez les 3 autres crêpes de cette façon et servez chaud.
La pâte à crêpes vous permettra de réaliser environ 8 crêpes (j’ai une crêpière grande taille). Il y aura du rab pour le goûter !

Dessert à l'orange : aumônières de Crêpes façon Suzette
Dessert à l’orange : aumônières de Crêpes façon Suzette

Quelques idées…

A l’origine, les crêpes Suzette se préparent avec du curaçao… Mais attention, pas du curaçao bleu comme on en trouve facilement, il s’agit de curaçao transparent, mais si vous n’en trouvez, du Cointreau ou du Grand Marnier fera l’affaire. Pour ceux qui ne veulent pas d’alcool, vous pouvez tout à fait mettre de la fleur d’oranger.
Au lieu de faire revenir les suprêmes dans le caramel, vous pouvez les mettre tels quels dans les crêpes pour apporter davantage de fraîcheur au dessert.
Pour finir, vous pouvez également flamber les crêpes !

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

3 réflexions au sujet de « Aumônières de crêpes façon Suzette »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-spam Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.